Category Archives: Airplanes

BUILDING the airbus a400 m @ sEVILLA (SPAIN)

De A400M: het veelzijdige transportvliegtuig voor de 21ste eeuw
Januari 2019 – De A400M, het meest veelzijdige transporttoestel dat op dit ogenblik op de markt verkrijgbaar is, beantwoordt aan de meest uiteenlopende behoeften van luchtmachten wereldwijd en andere organisaties van de 21ste eeuw. Dit vliegtuig, dat uitgerust is met vier Europrop International (EPI) TP400-turboprop-motoren, is in staat drie zeer verschillende opdrachten uit te voeren: naast tactische en strategische missies, kan het toestel ook dienst doen als tanktoestel. Het voldoet aan de diverse eisen inzake militaire en humanitaire missies wereldwijd.
De A400M werd gelanceerd in 2003 als antwoord op de gezamenlijke behoeften van zeven landen binnen het OCCAR-verband* (België, Frankrijk, Duitsland, Luxemburg, Spanje, Turkije en het Verenigd Koninkrijk; in 2005 trad ook Maleisië toe tot het programma). Dit is een van de redenen waarom de A400M zo veelzijdig is. De allereerste vlucht vond plaats op 11 december 2009. Het eerste exemplaar werd geleverd aan de Franse luchtmacht op 1 augustus 2013.
Een breed gamma aan transportmissies
De A400M kan missies uitvoeren waarvoor voorheen twee of meer verschillende vliegtuigen nodig waren en die zelfs toen nog niet de ideale oplossing boden. De rompbreedte van 5,64 meter is gelijk aan die van een Airbus A330. In de vrachtruimte, die 4 meter breed is, bijna vier meter hoog en 17,7 meter lang, kunnen meerdere buitenmaatse vrachten vervoerd worden, zoals bijvoorbeeld een NH90-helicopter, een CH-47 Chinook of twee Stryker-pantserinfanterievoertuigen (ICV) van 17 ton elk. In de A400M past zelfs een 25-tons oplegger met een 6 meter lange container, een reddingsboot of grote hefwerktuigen zoals een graafmachine of mobiele kranen voor reddingsmissies na een natuurramp.
De A400M is het enige transporttoestel dat dergelijke grote vrachten direct ter plaatse kan brengen. Het vliegtuig kan namelijk landen en opstijgen op zowel korte, zachte als onverharde landingsbanen die voldoen aan de CBR4-standaard. Het 12-wielig hoofdlandingsgestel werd speciaal ontworpen voor landingen op een rotsachtige, stenen of zanderige ondergrond. De schok bij de landing wordt efficiënt opgevangen door de structuur van het toestel. Het risico op schade door vreemde voorwerpen is minimaal. Hierdoor kan bijvoorbeeld humanitaire hulp met de A400M heel snel ter plaatse worden gebracht.
Het uitgekiende ontwerp van de A400M zorgt ervoor dat de vracht snel en volledig autonoom kan gelost en geladen worden zonder dat speciaal grondafhandlingsmaterieel nodig is. Het vliegtuig is uitgerust met een lier met een trekkracht van 32 ton en een optionele kraan van 5 ton. De cargoruimte wordt bediend door slechts één loadmaster, die aan het computergestuurd werkstation via een database de ladingen vooraf kan inplannen. Door de tijd aan de grond tot een minimum te beperken, is de A400M ook minder kwetsbaar voor vijandige acties.
Dankzij de lage snelheid-eigenschappen van de A400M is het toestel uitermate geschikt voor het droppen van goederen op lage hoogte. De A400M voldoet aan de tactische

  • OCCAR: Organisation Conjointe de Coopération en matière d’Armement / Gezamenlijke Organisatie voor Samenwerking op het gebied van Defensiematerieel)
    transportbehoeften omdat het in alle omstandigheden zeer snel en adequaat kan reageren.
    Veelzijdigheid voor andere missies
    De A400M kan dankzij de toepassing van nieuwe technologieën over een afstand tot 8.700 km (4.700 nm) vliegen, op een kruishoogte tot 37.000 voet, aan een snelheid tot Mach 0.72 (d.i. vergelijkbaar met die van een cargotoestel met straalmotoren). De A400M is dus in staat om ook strategische en logistieke missies uit te voeren.
    In crisissituaties kan sneller gereageerd worden omdat het toestel aan een hogere snelheid en op grotere hoogten kan vliegen. Er kunnen ook grotere afstanden worden afgelegd met één enkele crew-dagprestatie. De A400M is daarom veel efficiënter dan zijn voorgangers. Bovendien zorgt het vermogen om op grotere hoogten te vliegen ervoor dat het toestel boven turbulenties vliegt, waardoor bemanning en passagiers minder vermoeid op de bestemming aankomen.
    De fly-by-wire-bediening en de bijhorende bescherming van de flight envelope maken de taak van de bemanning heel wat eenvoudiger. De piloot krijgt met één beweging van de controlestick een optimale respons van het vliegtuig (bv. tijdens een ontsnappingsmanoeuvre, zonder risico op een ‘stall’ of overbelasting van de structuur van het toestel).
    De A400M is ook een ideaal tankvliegtuig om straaljagers en andere grote vliegtuigen bij te tanken aan snelheden en hoogten die zelfs geschikt zijn voor gevechtsvliegtuigen. Er kan getankt worden via twee fuelkoppelingen onderaan de vleugels of via een bijtankeenheid onderaan de romp. Dankzij de ingebouwde bijtankfunctie kan de A400M als tankvliegtuig worden geconfigureerd. Het toestel kan gemakkelijk worden aangepast aan snel veranderende situaties en, indien nodig, zeer diverse missies uitvoeren. Het aanpassingsvermogen van de A400M, die zelf ook in volle vlucht kan worden bijgetankt, is uniek.
    De A400M is bijzonder geschikt voor luchtlandingsoperaties op hoge en lage hoogten (zowel sprongen van Special Forces op 40.000 voet als cargodrops op een hoogte van amper 15 voet). De A400M kan 116 volledig uitgeruste para’s vervoeren, die met twee tegelijk vanop de cargolaadklep of door de zijdeuren kunnen springen. Deze simultane sprongcapaciteit vloeit voort uit de aerodynamische kenmerken van het vliegtuig. Bijgevolg landen de teams dichter bij elkaar en zijn ze sneller operationeel.
    Hoog overlevingsvermogen en betrouwbaarheid
    De A400M werd speciaal ontworpen met het oog op een lage detecteerbaarheid, lage kwetsbaarheid en een hoog overlevingsvermogen, waardoor het een uitstekende zelfbescherming heeft. Dankzij schone motoren, minimale infrarood-emissies, uiterst gevoelige fly-by-wire controlesystemen, vier onafhankelijke besturingscomputers, schadebestendige bedieningselementen en uitgebreide optionele verdedigingsmiddelen en cockpitbepantsering is de A400M moeilijk te detecteren, moeilijk te raken en moeilijk neer te halen.
    De operationele betrouwbaarheidsgraad van de A400M is zeer hoog. Over een periode van 12 jaar is dit transportvliegtuig tijdens de geplande onderhoudsbeurten amper 84 dagen immobiel. Door gebruik te maken van beproefde Airbus-ontwerpconcepten en -technieken, heeft de A400M een hoge componentenbetrouwbaarheid en grote inzetbaarheid.
    In het algemeen kan de A400M het werk aan van drie vliegtuigen. Omdat het vliegtuig groter is, kan het meer vracht vervoeren met minder vluchten. Omdat het sneller is, kan het langere afstanden en missies vliegen. Kortom, met minder toestellen kan meer gedaan worden, waardoor de investerings- en kostenefficiëntie optimaal zijn.
    Media contacts
    Jose Gascó +34 692 870 224 jose.gasco@airbus.com

L’A400M : l’avion de transport polyvalent du 21e siècle
Janvier 2019 – L’A400M, l’avion de transport le plus polyvalent actuellement disponible sur le marché, répond parfaitement aux besoins les plus divers des forces aériennes du monde entier, ainsi que d’autres organisations du 21e siècle. Il est en mesure d’effectuer des missions très différentes, notamment des missions tactiques et stratégiques directement sur le lieu d’intervention ainsi que des missions de ravitaillement en vol. Doté de quatre turbopropulseurs contrarotatifs entièrement nouveaux de type TP 400 produits spécifiquement pour l’A400M par le consortium Europrop International (EPI), il offre une très large enveloppe de vol aussi bien en termes de vitesse que d’altitude. Il est l’avion de transport idéal pour satisfaire aux exigences diverses des pays du monde entier dans le contexte des missions militaires, humanitaires et autres missions d’intérêt général.
L’A400M a été lancé en 2003 pour répondre aux besoins combinés de sept nations européennes regroupées au sein de l’OCCAR (Belgique, France, Allemagne, Luxembourg, Espagne, Turquie et Royaume-Uni), la Malaisie ayant rejoint le programme en 2005, ce qui explique l’extrême polyvalence de l’avion, qui a effectué son premier vol le 11 décembre 2009. Le premier A400M a été livré à l’armée de l’Air française le 1er août 2013.
Un large éventail de missions de transport
L’A400M peut exécuter à lui seul des missions qui, jusqu’à présent, requéraient le déploiement d’au moins deux types d’avions différents sans pour autant fournir de solution véritablement adéquate. La largeur externe de son fuselage (5,64 mètres) est similaire à celle des gros-porteurs A330/A340. Les dimensions de sa soute, de quatre mètres de large et quatre mètres de haut, et d’une longueur de presque 18 mètres, lui permettent de transporter de nombreuses charges aux dimensions hors normes, telles qu’un hélicoptère NH90 ou CH47 Chinook, ou deux véhicules de transport d’infanterie (ICV) Stryker à usage militaire de 17 tonnes chacun. Il peut également emporter un véhicule semi-remorque de 25 tonnes transportant un conteneur de six mètres, ou bien un canot de sauvetage, ou des équipements de levage de grande capacité tels que les pelleteuses ou grues mobiles nécessaires aux missions de secours sur les lieux d’une catastrophe naturelle.
De plus, ses performances uniques à l’atterrissage font de l’A400M le seul avion de transport capable de délivrer ces matériels directement sur le lieu d’intervention. Équipé d’un train d’atterrissage principal à 12 roues conçu pour opérer sur des pistes non préparées, rocailleuses ou sableuses, d’un système d’amortisseurs d’impact efficace dans la structure aéronautique, et doté d’une meilleure résistance aux dommages causés par des objets étrangers, l’A400M est en mesure d’atterrir et de décoller à partir de tout type de piste, y compris les pistes courtes, meubles et non aménagées répondant au standard CBR4. Ces caractéristiques lui permettent notamment d’assurer l’arrivée à destination de l’aide humanitaire avec l’urgence requise suite à une catastrophe.
Page 2 of 3
Au sol, l’A400M est conçu pour permettre des chargements et déchargements extrêmement rapides, sans avoir recours à des équipements de servitude au sol. Équipé d’un treuil motorisé de 32 tonnes et d’une grue de 5 tonnes en option, la manipulation du chargement ou déchargement est réalisée par un seul opérateur à partir d’un poste de travail informatisé, depuis lequel il peut planifier les chargements à partir d’une base de données. Le temps de rotation au sol de l’A400M s’en trouve donc considérablement réduit, ce qui diminue sa vulnérabilité face à une action hostile.
Par ailleurs, capable d’opérer à vitesse réduite, l’A400M est l’avion idéal pour larguer du ravitaillement à une basse altitude. Prêt à réagir rapidement et directement face à n’importe quel imprévu, il répond de ce fait parfaitement aux besoins en matière de transport tactique.
Une polyvalence permettant d’exécuter d’autres types de missions
Grâce à sa nouvelle technologie, l’A400M peut couvrir des distances allant jusqu’à 4 700 nm/8 700 km, et voler à une altitude de croisière de 11 300 mètres/37 000 pieds et une vitesse pouvant atteindre Mach 0,72, très proche de celle d’un avion à réaction. Il est donc apte à effectuer des missions stratégiques et logistiques.
Sa capacité à voler plus rapidement et à plus haute altitude permet de réduire les délais d’intervention en situations de crise. Capable de franchir de plus grandes distances au cours de la durée de travail d’un équipage sans relève, il est bien plus efficace que ses prédécesseurs. En outre, sa capacité à voler à de plus hautes altitudes lui permet de survoler les turbulences, ce qui minimise la fatigue de l’équipage et du personnel transportés.
Ses commandes de vol électriques et son système de protection de l’enveloppe de vol facilitent la tâche de l’équipage et permettent surtout au pilote, avec un simple mouvement du manche de contrôle, d’obtenir la réponse optimale de l’appareil, par exemple en cas de manoeuvre d’évacuation, sans risque de décrochage ou de surcharge de la structure de l’avion.
Capable de voler rapidement à haute altitude, l’A400M est aussi le ravitailleur en vol idéal pour les avions de chasse et autres gros-porteurs : il peut ravitailler à des vitesses et à des altitudes adaptées aux avions militaires équipées de perches. Le ravitaillement peut être effectué grâce à deux nacelles sous voilure ou à une unité centrale de ravitaillement installée dans le fuselage. Grâce à son équipement intégré, il peut être très rapidement converti en avion ravitailleur. Très facilement adaptable aux besoins les plus divers des différents théâtres d’opérations, il est susceptible d’effectuer des missions très variées, en fonction des circonstances. L’A400M, qui peut lui-même être ravitaillé en vol, est le seul appareil à offrir un tel niveau d’adaptabilité.
L’A400M a été spécialement conçu pour le largage de parachutistes, à hautes comme à faibles altitudes (de 12 000 mètres/40 000 pieds pour les opérations des forces spéciales à environ quatre mètres/15 pieds pour le largage de chargements à basse altitude). Il peut transporter 116 parachutistes entièrement équipés, susceptibles de sauter deux par deux depuis la rampe ou les portes latérales de saut. Le largage simultané résultant des caractéristiques aérodynamiques de l’appareil permet aux équipes d’arriver au sol plus regroupées et par conséquent d’être opérationnelles en un temps réduit.
Page 3 of 3
Des niveaux de survivabilité et de fiabilité élevés
Enfin, de par sa conception même, l’A400M bénéficie d’une faible vulnérabilité, d’une faible détectabilité et d’un haut niveau de survivabilité qui lui garantissent une excellente autoprotection. Avec des moteurs propres et une émission minime d’infrarouges, un système de commandes de vol électriques très sensibles, quatre ordinateurs de contrôle indépendants, des contrôles tolérants aux dégâts, ainsi qu’un système de protection défensive complète et un cockpit blindé en option, l’A400M est difficile à identifier, difficile à abattre et difficile à éliminer.
Même lors des phases d’arrêts au sol, l’A400M s’avère être l’un des avions de transport les plus robustes jamais conçus. Il ne requiert que 84 jours d’immobilisation sur 12 ans pour la maintenance périodique. Bénéficiant des concepts et moyens qui ont fait leurs preuves dans la conception des avions commerciaux d’Airbus, sa disponibilité résulte de l’utilisation de composants très fiables.
En définitive, l’A400M multirôle peut assurer à lui seul la fonction de trois types d’avions distincts, offrant toujours des services plus complets avec des moyens réduits. Plus grand, il peut transporter plus de charge utile en moins de vols. Plus rapide, il peut exécuter davantage de missions sur de plus grandes distances dans le même temps. En résumé, grâce à l’A400M, tout en ayant moins d’appareils dans sa flotte, l’opérateur peut effectuer plus de missions, avec une bien meilleure productivité et un meilleur retour sur investissement.
Media contacts
Jose Gascó +34 692 870 224 jose.gasco@airbus.com

On the field :

En bref, de la conception à la réalisation du premier Airbus A400m est un véritable gouffre financier ! de 20 milliard d’€, nous en sommes à … 30 milliard. Les instances nous disent :” Mais il ne faut pas juger sur cet angle car c’est le prix à payer pour obtenir un “bon” avion militaire européen …”.
Bien sûr, l’établissement d’un cahier des charges de synthèse de tous les cahiers de charges nationaux a pompé du temps. De plus, la modularité des modules à construire ne fût pas simple puisse que tous les pays participants se partagent le gâteau.
Ainsi, l’Allemagne produit le cockpit, la France le fuselage et l’empennage. Des sous-composants sont également fabriqués par la Belgique (Sonaca) etc.
Il faut 24 mois pour la construction d’un A400m.
La Belgique sera (enfin …) livrée de son premier exemplaire en mai 2020 (8 commandes étalées jusqu’en … 2025) ainsi que le Luxembourg (1 avion).
Un simulateur est acheté (+/- 100 millions d’€) et sera installé à Melsbroek ; Les premiers pilotes s’entraîneront à Seville.
Tous les composants finaux sont assemblés à Seville et ces derniers sont acheminés par un avion spécialement construit le “Beluga” venant de Toulouse.
Donc et après de nombreux retards et rallonges budgétaires, notre exemplaire (n° 106) verra enfin le jour.
Ainsi, les C-130 pourront petit à petit disparaître.
Michel Block


Referenties – Références

Sur Wikipédia

L’Airbus A400M, programme européen emblématique, frappé de retards et de surcoûts

Airbus A400M. L’histoire d’une catastrophe industrielle – Ouest-France

Multimédia

PANORAMAS

Foto’s PRAGSTORAGE Photos

Album spécial AIRBUS SEVILLE A400m Belgique-Luxembourg

LES F16 BELGES PROTÈGENT LES CIEUX BALTES ~ BELGISCHE F16 BESCHERMEN HET BALTISCHE LUCHTRUIM

Dans le cadre de la mission Baltic Air Policing Mission (BAP), quatre F16 belges sont actuellement déployés à l’aéroport militaire de Šiauliai en Lituanie. A partir de cette base, les avions effectuent la mission de police aérienne au-dessus des États baltes : l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie. La protection de l’intégrité de l’espace aérien de l’OTAN est leur principale mission. Les États baltes n’ont pas leur propre Force aérienne pour effectuer ces missions.
Cinquante militaires veillent à ce que les F16 soient opérationnels 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, afin d’intercepter les aéronefs qui ne respectent pas les règles du trafic aérien. Depuis le début de la mission (4 septembre), les F-16 belges ont déjà effectué 23 interceptions.
_______________________________

In het kader van de Baltic Air Policing Mission (BAP) zijn momenteel vier Belgische F16’s ontplooid op het militaire vliegveld van Šiauliai in Litouwen. De vliegtuigen voeren vanop deze basis een luchtpolitiemissie uit boven de Baltische Staten Estland, Letland en Litouwen. Het beschermen van de integriteit van het NAVO-luchtruim is hun hoofdopdracht. De Baltische Staten beschikken zelf niet over een Luchtmacht die deze opdrachten kan uitvoeren.
Een vijftigtal militairen zorgen ervoor dat de F16’s operationeel zijn om 24 uur op 24, 7 dagen op 7 op te stijgen om vliegtuigen, die zich niet houden aan de luchtverkeersregels, te onderscheppen. Sinds het begin van de opdracht op 4 september voorden de Belgische F-16’s al 23 onderscheppingen uit.

On the field :


Très impressionnant d’être accompagné par 2 F16 à l’atterrissage à l’aéroport militaire de Šiauliai en Lituanie. Les avions les plus interceptés sont bien évidemment russes : il s’agit du Soukhoi Su-27 “Flanker” souvent désarmé. Les pilotes viennent taquiner le ciel aérien balte
Nous avons assisté à un “scramble” (alerte pour un décollage d’urgence) duquel 2 avions F16 décollent en +/- 4 minutes. En bref, le 1er appareil vérifie la présence d’armement sur l’avion dont le pilote ne s’est pas identifié dans l’espace aérien et le 2nd veille sur le 1er à une certaine distance.
D’ordre général, la police aérienne doit faire face à des aéronefs militaires et civils en détresse, ou des avions qui ne respectent pas les réglementations de vol internationales en approchant l’espace aérien des alliés.
De plus, les avions de ligne peuvent demander l’aide de nos avions de combat militaires en cas d’urgence. Par exemple pour effectuer une inspection en vol des dommages de l’aéronef concerné.

FOTO’S ~ PHOTOS
PANORAMA

Page de la composante aérienne.

sur YouTube

OTAN NATO Trident Juncture 2018 @ Norway

Texte français ci-après

Marine present in twee NAVO vloten tijdens de grootse NAVO-oefening “Triple Juncture”

Eind oktober startte in Noorwegen de grootste militaire oefeningen van de NAVO sinds het einde van de Koude Oorlog. Deze zal duren tot begin november. Aan de militaire manoeuvres, onder de naam Trident Juncture 2018 (drie componenten samen sterker) namen zowat 50.000 soldaten uit de 29 NAVO-lidstaten en partnerlanden Finland en Zweden deel. België stuurde 450 militairen waaronder over de 200 marine mannen en vrouwen.
De Belgische Marine is alvast prompt aanwezig met het fregat F931 Louise-Marie die opgenomen is in het NAVO eskader SNMG1 (Standing Naval Force 1), het commando en logistiek steunschip A960 Godetia tevens ook vlaggenschip van de tweede NAVO vloot SNMCMG1 (Standing NATO Mine Countermeasures Group 1), dat voor het ogenblik onder Belgisch bevel vaart alsook een ingescheept VSW team (very shallow team) met onderwater drone. Ten laatste heeft de SNMCMG1 groep ook een Belgische Stafchef.
De oefening gaat uit van een scenario waarbij artikel 5 van het NAVO-verdrag wordt ingeroepen en er collectief gereageerd wordt na een aanval op een of meer leden. De vloot fregatten is eerder operationeel bezig in de fjorden in de omgeving van Trondheim (noord Noorwegen). De BNS Godetia en de mijnenjagers zijn eerder in de Baltische zee operationeel. Trident Juncture moet vooral het defensieve karakter van de NAVO beklemtonen, aldus de Amerikaanse admiraal James Foggo, de bevelvoerder van de geallieerde troepen voor het zuiden van Europa.
De NAVO oefening is weliswaar niet gericht tegen een welbepaald land omdat het over een fictief scenario gaat waar de nadruk lag op het volgen van wel bepaalde procedures en vooral tijdens het tweede deel van de oefening lag de nadruk op het collectief reageren op een gewapende aanval tegen één van de deelnemende vlooteenheden.
Onze schepen werden niet in dezelfde sector ingezet. Waar het fregat F931 Louise Marie eerder ingezet werd voor de beveiliging van een amfibische “Task group” bestaande o.a uit de Franse BPC L9015 Dixmude en het Nederlandse landingsplatform L801 Zr.Ms Johan de Witt in de fjord van Trondheim, werd het steunschip A960 Godetia met haar mijnenjagersvloot eerder ingezet voor het toegankelijk maken van bevoorradingshavens in het zuiden van Noorwegen.
Het fregat Louise-Marie werd ook actief op jacht gestuurd naar onderzeeërs in de zone ! Voor de gelegenheid werden 3 Noorse aanval onderzeeërs gebruikt als vijand. Deze kleine duikboten hebben als kenmerk dat ze redelijk diep kunnen duiken in de fjorden en vooral de streek goed kennen ! Door de talrijke gesimuleerde aanvallen werd het team van het CIC (Combat Information Centre) of brein van het schip waar alle radars en wapensystemen gecontroleerd worden, sterk onder druk gezet !

Om het nog wat ingewikkelder te maken stuurde de Russische Marine een aantal korvetten en een bevoorradingsschip in de zone kwestie om zogezegd hun vlag te tonen , maar vooral om onze tactiek te volgen bij zo’n grootscheepse oefening, kwestie van kat en muis te spelen.
Na afloop van deze grootscheepse oefening zal de SNMG1 alvast kunnen uitblazen in Oslo (Noorwegen). De Louise-Marie wordt eind november in Zeebrugge verwacht waar de bemanning zal kunnen genieten van een deugddoend verlof na 6 maanden intense trainingen, oefeningen en operaties. Bravo aan de ganse bemanning voor jullie professionaliteit, inzet en motivatie.

Text: ©The Belgian Navy – Hubert Rubbens
_____________________________

Marine présente dans deux flottes de l’Otan lors du grand exercice de l’otan “Triple Juncture”

À la fin du mois d’octobre, en Norvège, les plus grands exercices militaires de l’Otan ont commencés depuis la fin de la guerre froide. Celui-ci durera jusqu’au début du mois de novembre. Aux manœuvres militaires, sous le nom de trident juncture 2018 (trois composantes plus fortes), environ 50.000 soldats des 29 États membres de l’Otan et des pays partenaires ont participés à la Finlande et à la Suède. La Belgique a envoyé 450 militaires (200 hommes et femmes de la Marine).
La Marine Belge est d’ores et déjà présente avec la frégate f931 Louise-Marie reprise dans l’escadron de l’otan snmg1 (Standing Naval force 1), le commandement et la logistique d’appui a960 godetia ainsi que le vaisseau amiral de la deuxième flotte de l’otan snmcmg1 (standing Otan mine Countermeasures group 1), qui navigue pour le moment sous commandement belge ainsi qu’une équipe embarquée (very beauf team) avec drone sous-Marin. Enfin, le groupe snmcmg1 a également un chef d’état-Major Belge.
L’exercice se base sur un scénario qui fait appel à l’article 5 du traité de l’Otan et qui fait l’objet d’une réaction collective suite à une attaque contre un ou plusieurs membres. La flotte de frégates est plutôt opérationnelle dans les fjords près de trondheim (Nord de la Norvège). Le bns godetia et les mijnenjagers sont déjà opérationnels dans la mer Baltique. Le trident juncture doit avant tout souligner le caractère défensif de l’Otan, L’Amiral Américain James Foggo, le commandant des forces alliées pour le sud de l’Europe.
L’exercice de l’otan n’est certes pas dirigé contre un pays déterminé parce qu’il s’agit d’un scénario fictif où l’accent a été mis sur le suivi de certaines procédures et, surtout pendant la deuxième partie de l’exercice, l’accent a été mis sur la réaction collective à une attaque armée contre L’une des parties participantes.
Nos navires n’ont pas été déployés dans le même secteur. Là où la frégate f931 Louise Marie a été utilisée précédemment pour la sécurité d’un “groupe de travail amphibie” existant. A l’origine du bpc français l9015 dixmude et de la plate-forme néerlandaise l801 ZR.  Mme Johan de witt dans le fjord de trondheim, le appui a960 godetia, avec ses mijnenjagersvloot, a été utilisé plus tôt pour l’accès à des installations de ports d’approvisionnement dans le sud de la Norvège.
La Frégate Louise-Marie a également été activement envoyée à la chasse aux sous-marins dans la zone ! Pour l’occasion, 3 sous-marins norvégiens ont été utilisés comme ennemis. Ces petits sous-marins ont comme caractéristique qu’ils peuvent plonger assez profondément dans les fjords et surtout bien connaître la région ! Grâce aux nombreuses attaques simulées, l’équipe du CIC (combat information centre) ou le cerveau du navire où tous les radars et les systèmes d’armes sont contrôlés ont été fortement sous pression !

Pour rendre les choses encore plus compliquées, la marine russe a envoyé un certain nombre de corvettes et un bateau de ravitaillement dans la zone en question pour montrer leur drapeau, mais surtout pour suivre notre tactique dans un exercice aussi vaste, question de chat et de souris.
À L’issue de cet exercice de grande envergure, le snmg1 pourra déjà souffler à Oslo (Norvège). La Louise-Marie revient à la fin novembre à zeebrugge où l’équipage pourra bénéficier d’un congé teinté après 6 mois d’entraînements intenses, d’exercices et d’opérations. Bravo à tout l’équipage pour votre professionnalisme, engagement et motivation.

texte : © La Marine Belge – Hubert Rubbens
___________________________________

MULTIMEDIA de Pragstorage.
Foto’s ~ Photos
PANORAMICS 
_____________________________

Références ~ Referenties

Fr :  «Navrée du chaos» : les flops de l’exercice militaire «Trident Juncture 18» de l’OTAN
NL :
Fregat f931 louise-marie vervoegt het navo eskader snmg1
Marine vaart uit voor grootse navo oefening
FR :
La fregate f931 louise-marie rejoint l’escadre Otan snmg1
La marine navigue dans le cadre d’un grand exercice Otan
La DH : Les militaires belges
_____________________________
APPRECIATION :
En ce mardi 30 octobre, une “purée de pois” régnait au grand matin sur la mer à Trondheim . Nous n’étions pas confiants d’obtenir bien évidemment la luminosité nécessaire.  Et le “défilé” des navires militaires des différents partenaires de l’Otan débuta à 12h00′ précises. Le ciel se dégageait de son plafond nuageux pour laisser percer les nécessaires rayons de soleil ! Et la valeureuse frégate belge “Louise-Marie” avançait “vitesse toute” le long de la colonne des navires. Et ce fût un “mitraillage” photographique mémorable ! Mais quelle chance !!!




Battle of Britain 2018 @ Duxford Airshow (GB)

Battle of Britain 2018 @ Duxford Airshow (GB) (FR / UK ci-après)

22-23 september 2018 ~ afgelopen evenement (vertaald “as is” Google translation)
22-23 september 2018 ~ afgelopen evenement De Duxford Battle of Britain Air Show zal het honderdjarig bestaan ??van de Royal Air Force (RAF) tot een daverend hoogtepunt brengen finale met een viering van 100 jaar RAF-geschiedenis en een visie op zijn innovatieve toekomstmogelijkheden, beide in de lucht en op de grond. Vliegende displays van de RAF zijn onder meer het displayteam van Red Arrows, de Battle of Britain Memorial Flight Avro Lancaster, de Eurofighter Typhoon en de Grob 115E Tutor. Ter viering van de prestigieuze 617 Squadron, bekend om de Tweede Wereldoorlog Dambusters Raid, zal er een vertoning zijn van de eskadervliegtuigen, verleden, heden en toekomst, met de Avro Lancaster, Tornado GR4 en F-35B Bliksem II. De vliegshow zal ook een van de laatste vliegende displays van de Tornado GR4 ervoor bevatten trekt zich terug uit actieve dienst in 2019. In een uniek display voor IWM Duxford in 2018, zal de RAF zijn tankcapaciteit voor lucht-lucht demonstreren met de Voyager KC Mk.2-tanker die naast het immense Atlas A400M-transportvliegtuig de lucht in vaart en twee Eurofighter Typhoons. De RAF100 Inspire Showcase neemt de IWM Duxford Conservation Hall over in de AirSpace-tentoonstelling, presentatie van baanbrekende technologische ontwikkelingen van de industriepartners van de Royal Air Force, waaronder BAE Systems, Airbus en Fujitsu, die een grootschalig virtueel vliegend display presenteren. De RAF100 Inspire Zone organiseert de finale van de Royal Air Force Engineering Competitie 2018 op 22 September en de winnaars van deze gewaardeerde wedstrijd worden aangekondigd tijdens de vliegshow. Een reeks historische vliegtuigen uit de afgelopen 100 jaar zal de lucht in gaan, en de ontwikkeling van de RAF van zijn vroegste vliegtuigen gevlogen in 1918, toen Duxford voor het eerst opende als een RAF-station, tot vliegtuigen uit de jaren 1930, de Tweede Wereldoorlog en de Koreaanse oorlog. De Battle of Britain, een scharniermoment voor de Royal Air Force en RAF Duxford, zal worden gedemonstreerd door historische vliegtuigen die door RAF-piloten tijdens de Tweede Wereldoorlog zouden zijn ingevlogen. Tot twintig Spitfires gaan de lucht in in een aangrijpend massaspectief voor flypast en tailchase. Six Hawker Hurricanes zal dat doen vlieg in formatie en de zeldzame Bristol Blenheim zal vliegen met een Lysander (beroemd om zijn dropping agents in bezet Frankrijk in de Tweede Wereldoorlog) en een Gloster Gladiator dubbeldekker. Op de grond tijdens de vliegshow worden bezoekers teruggebracht naar de jaren 1940 en ervaren ze de bezienswaardigheden en geluiden die de gemoederen ophielden tijdens de Battle of Britain, van het dansen van de jitterbug tot live bands een cast van oorlogskunstenaars ontmoeten, veertig-jarige mode dragen, een kapsel uit de jaren 40 en spelen familie-gerichte spellen van het tijdperk. Zoals te zien is op ITV’s Britain’s Got Talent, zal de geest van oorlog ook tot leven worden gewekt door de oprechte harmonieën van de D-Day Darlings. In de Meet the Author-tent zullen er gesprekken, vraag- en antwoordsessies en boekuitlegingen zijn gerespecteerde geschiedenisauteurs, waaronder historicus, schrijver en omroep James Holland, die regelmatig presenteert documentaires voor de BBC en was de geschiedenisdeskundige voor de BBC One uitzending van de RAF 100-flypast in juli 2018. ____________________

22-23 septembre 2018 ~ événement passé (traduit “as is” par Google traduction)

Le spectacle aérien de la bataille d’Angleterre de Duxford marquera le centenaire de la Royal Air Force (RAF) finale avec une célébration des 100 ans de l’histoire de la RAF et une vision de ses capacités innovantes pour l’air et sur le sol. Les présentations volants de la RAF incluent l’équipe de présentation des flèches rouges, le vol commémoratif de la bataille d’Angleterre Avro Lancaster, l’Eurofighter Typhoon et le Grob 115E Tutor. En célébration du prestigieux Le 617e Escadron, réputé pour le raid des Dambusters de la Seconde Guerre mondiale, présentera avions de l’escadron, passés, présents et futurs, comprenant les avions Avro Lancaster, Tornado GR4 et F-35B Foudre II. Le spectacle aérien comprendra également l’un des derniers présentations volants du Tornado GR4. se retire du service actif en 2019. Dans un affichage unique pour IWM Duxford en 2018, la RAF démontrera ses capacités de ravitaillement en vol avec le pétrolier Voyager KC Mk.2 prenant son envol aux côtés d’un immense avion de transport Atlas A400M et deux Eurofighter Typhoons. RAF100 Inspire Showcase reprendra le salon IWM Duxford Conservation Hall dans le cadre de l’exposition AirSpace, présentant les développements technologiques de pointe des partenaires industriels de la Royal Air Force, y compris BAE Systems, Airbus et Fujitsu, qui présentent un écran de vol virtuel à grande échelle. le RAF100 Inspire Zone accueille la finale du concours d’ingénierie de la Royal Air Force, 2018, le 22 Septembre et les gagnants de cette prestigieuse compétition seront annoncés lors du spectacle aérien. Une série d’avions historiques des 100 dernières années s’envolera vers le ciel, montrant le développement de la La RAF depuis ses tout premiers avions pilotés en 1918, lorsque Duxford a ouvert ses portes en tant que station de la RAF, jusqu’à avions des années 1930, la seconde guerre mondiale et la guerre de Corée. La bataille d’Angleterre, un moment charnière pour la Royal Air Force et la RAF Duxford, sera démontrée par avion historique qui aurait été piloté par des pilotes de la RAF pendant la Seconde Guerre mondiale. Jusqu’à vingt Les Spitfires vont prendre l’air dans un poignant spectacle de défilés de masse et de traqueurs. Six Hawker Hurricanes seront voler en formation et le rare Bristol Blenheim volera avec un Lysander (célèbre pour son largage des agents dans la France occupée pendant la Seconde Guerre mondiale) et un biplan Gloster Gladiator. Lors du spectacle aérien, les visiteurs seront ramenés dans les années 1940 et découvriront et des sons qui ont gardé le moral pendant la bataille d’Angleterre, de la danse du jitterbug aux groupes vivants rencontrer une troupe de personnages de guerre, vêtue de la mode des années 1940, avoir une coiffure des années 1940 et jouer jeux familiaux de l’époque. Comme on peut le voir sur le Got Talent britannique d’ITV, l’esprit de guerre sera également animé par le cœur harmonies des Darling D-Day. Dans la tente Meet the Authors, il y aura des conférences, des séances de questions-réponses et des dédicaces avec auteurs d’histoire très respectés, notamment l’historien, écrivain et diffuseur James Holland, qui a régulièrement présente des documentaires pour la BBC et a été expert en histoire pour la diffusion de BBC One Le défilé aérien de la RAF 100 en juillet 2018. __________________

22-23 September 2018 ~ past event

The Duxford Battle of Britain Air Show will bring the centenary of the Royal Air Force (RAF) to a resounding finale with a celebration of 100 years of RAF history and a vision of its innovative future capability, both in the air and on the ground. Flying displays from the RAF include the Red Arrows display team, the Battle of Britain Memorial Flight Avro Lancaster, the Eurofighter Typhoon and the Grob 115E Tutor. In celebration of the prestigious 617 Squadron, renowned for the Second World War Dambusters Raid, there will be a display of the squadron’s aircraft, past, present and future, featuring the Avro Lancaster, Tornado GR4 and F-35B Lightning II. The air show will also include one of the last flying displays by the Tornado GR4 before it retires from active service in 2019. In a unique display for IWM Duxford in 2018, the RAF will demonstrate its air-to-air refueling capabilities with the Voyager KC Mk.2 tanker taking to the skies alongside an immense Atlas A400M transport aircraft and two Eurofighter Typhoons. The RAF100 Inspire Showcase will take over IWM Duxford’s Conservation Hall in the AirSpace exhibition, showcasing cutting-edge technological developments from the Royal Air Force’s industry partners, including BAE Systems, Airbus and Fujitsu, who are presenting a large-scale virtual flying display. The RAF100 Inspire Zone hosts the final of the Royal Air Force Engineering Competition 2018 on 22 September and the winners of this esteemed competition will be announced at the air show. An array of historic aircraft from the past 100 years will take to the skies, showing the development of the RAF from its earliest aeroplanes flown in 1918, when Duxford first opened as an RAF station, through to aircraft from the 1930s, Second World War and the Korean War. The Battle of Britain, a pivotal moment for the Royal Air Force and RAF Duxford, will be demonstrated by historic aircraft which would have been flown by RAF pilots during the Second World War. Up to twenty Spitfires will take to the air in a poignant massed flypast and tailchase display. Six Hawker Hurricanes will fly in formation and the rare Bristol Blenheim will fly with a Lysander (famous for dropping agents into occupied France in the Second World War) and a Gloster Gladiator biplane. On the ground at the air show, visitors will be transported back to the 1940s and experience the sights and sounds that kept spirits up during the Battle of Britain, from dancing the jitterbug to live bands to meeting a cast of wartime characters, wearing forties fashion, having a 1940s hairstyle and playing family-focused games of the era. As seen on ITV’s Britain’s Got Talent, the wartime spirit will also be brought to life by the heartfelt harmonies of the D-Day Darlings. In the Meet the Authors tent, there will be talks, question and answer sessions and book signings with well-respected history authors, including historian, writer and broadcaster James Holland, who regularly presents documentaries for the BBC and was the history expert for the BBC One broadcast of the RAF 100 flypast in July 2018.

Referenties ~ Références.

Supermarine Spitfire NL / FR
Messerschmitt BF 109 NL / FR
DUXFORD BATTLE OF BRITAIN AIR SHOW 2018
AMERICAN AIR MUSEUM
AIRSPACE
FIGHTER COLLECTION
Aircraft Restoration Company

Photographiquement parlant :
Le reportage a été réalisé à l’aide du nouveau boîtier Fujifilm X-T3 mais les photos ne sont pas encore assez nettes du fait que les concepteurs de mon logiciel de poste traitement Ninja doivent élaborer encore un “patch” pour le bon traitement de fichiers RAW .
De plus et durant l’après-midi à Duxford, une pluie constante ne permettait pas d’obtenir des photos nettes.
Le nouveau X-T3 se distingue par une accélération notoire de l’autofocus en mode “tracking”.
Au passage, je tiens vivement à remercier l’équipe de Photogalerie Bruxelles qui a été très diligente pour me fournir un des premiers boîtiers ! (Merci à Philippe R.)

On the field …
Duxford est une base muséale de l’aviation anglaise. Se rendre à un des airshows de Duxford est toujours un grand plaisir des yeux et des …. oreilles.
Le passage de dix-huit spitfires en show final vous dresse le poil : une force militaire de la Seconde Guerre et une reconnaissance patriotique des anglais en égard à des pilotes qui sauvèrent  l’Angleterre des raids massifs de Luftwaffe allemande.
Rien de plus majestueux que le passage d’un spitfire en basse altitude et à haute vitesse : le bruit du moteur 12 cylindres d’un Rolls-Royce “Merlin” ne s’oublie jamais !
La Bataille d’Angleterre (Battle of Britain) est un événement annuel fortement plébiscité par les britanniques. Faut-il encore rappeler le rôle primordial que joua le Ô combien célèbre Spitfire durant la Seconde Guerre mondiale (traduction libre “Boule de feu”) ?!
Au passage, le film “Battle of Britain” (1969) est un film incontournable (interprétés par de nombreux acteurs connus).
Bref, le prix d’entrée de l’Airshow est assez élevé mais l’offre muséale est exceptionnelle : 4 musées dans un site !
Pour vous y rendre sereinement depuis la Belgique, Lucien Wagner organise des voyages en Car de luxe “tout compris”. Merci Lucien.
Voici son site http://www.airshowtrips.com/

>> Highly recommended <<<

Multimédia 

Album photos
Panoramas


Preview Belgian Air Force Days @ Kleine Brogel 8-9 sept 2018

(Textes UK et FR ci-après)
Beste Bezoeker,

“Klaar voor de toekomst”, dat is wat wij u graag willen tonen op de BELGIAN AIR FORCE DAYS 2018. Onze luchtmacht is in volle transitie met al zijn capaciteiten om zich voor te bereiden op de uitdagingen van de toekomst. Met de CAYMAN (NH-90) wordt een moderne en zeer performante helikopter ingezet voor zowel land als marine taken, zonder de gekende kustreddingsdienst te vergeten. De ATLAS (A400M) verwachten we zeer binnenkort als onze nieuwe, tactische en strategische transportcapaciteit. Het toestel vervangt de oude vertrouwde C- 130 HERCULES. Ook in de wereld van de op afstand bestuurde vliegtuigen borgt onze luchtmacht zijn opgedane kennis met de instap in een nieuw programma. En tot slot is er de vervanging van ons paradepaardje de F-16. Vanaf 2023 wordt dit topvliegtuig geleidelijk uit de omloop genomen en vervangen door een nieuwer toestel.

We staan dus klaar voor de taak die ons morgen wacht. Tijdens deze spectaculaire show willen we u dit en nog veel meer tonen.

Ik ben vereerd uw gastheer te zijn voor deze Luchtmacht Dagen. Geniet van onze basis in al haar professionaliteit en van de spectaculaire voorstellingen die voor u gevlogen worden.

Kolonel Vlieger Stafbrevethouder Geert De Decker, ir
Commandant Vliegbasis Kleine-Brogel
Belgian Air Force days website
___________________________________________

Cher visiteur,

“Prêt pour l’avenir”, c’est ce qu’on veut vous montrer lors des BELGIAN AIR FORCE DAYS 2018. Notre force aérienne relève le défi important de satisfaire aux attentes concernant la sécurité nationale ainsi que le respect des obligations de l’OTAN. Non seulement nous avons affaire au remplacement du F-16, à l’intégration de l’A400M ATLAS remplaçant notre C130, mais aussi à l’amélioration des capacités du NH-90 CAYMAN. Pendant ce temps, nos missions opérationnelles gagnent de l’importance. D’autre part il y a le défi de perfectionner l’intégration des avions télépilotés au service de notre sécurité.

Les Belgian Air Force Days nous permettent ainsi de donner une image claire et détaillée des avions déployables à l’avenir.

Je suis honoré d’être votre hôte pendant cet événement aéronautique national de 2018. J’espère que vous apprécieriez la grande variété de démonstrations spectaculaires et le professionnalisme de notre personnel.

Colonel aviateur Breveté d’Etat-major Geert De Decker, ir
Commandant de base de Kleine-Brogel
Site web Belgian Air Force days
________________________________________

Dear visitor,

“Ready for the future” is what we would like to show you during the Belgian Air Force Days 2018. Our Air Force is in full transition with all its capabilities in order to face the security challenges of the future. The modern and powerful CAYMAN (NH-90) helicopter is used for land and maritime support without forgetting its renowned search and rescue task. The ATLAS (A400M) is soon expected as our new strategic and tactical transport capability, replacing the old but famous C-130 HERCULES. Even in the world of the remotely piloted aircraft our air force will continue to invest in a new program. Finally there is the replacement of our combat capability. The F-16 FALCON will gradually be replaced in the coming years by a newer fighter.

We are preparing ourselves for the tasks of tomorrow. During this spectacular show we would like to show you this and much more.

I am honored to act as your host for this Aviation event. Enjoy the breathtaking demonstrations and the professionalism of our personnel.

Colonel Geert De Decker, MSc
Commander Air Base Kleine-Brogel
Belgian Air Force Days website
________________________________
On the field … : 

Visite en preview ce jeudi 06 sept à Kleine Brogel pour assister à l’atterrissage des trois chasseurs en concurrence en Belgique pour le remplacement du F-16. Il s’agit, pour rappel, de l’Eurofighter Typhoon, du Rafale français et du Lockheed Martin F-35 Lightning II.  Malheureusement, ce dernier manquait à l’appel étant donné un problème technique de l’avion qui accompagne pour la maintenance technique (Italie …).
Des commentaires sur place, le F-35 a le plus de chance de remporter le contrat vu la forte diminution de l’enveloppe budgétaire (en-dessous de la base budgétaire belge).
Néanmoins, l’avion Rafale est également un excellent chasseur qui se démarque par une maintenance ultra rapide.
Aux dires des initiés, le lobby américain est très fort.
Donc, on se doute bien que cette édition 2018 revêt un caractère important (et sans doute décisif) pour le choix d’un des trois chasseurs.
D’ailleurs, Rafale International, Lockheed Martin et Eurofighter Typhoon en sont les principaux sponsors (tiens donc  …)
En final, l’édition 2018 sera exceptionnelle car la palette des avions a été sérieusement revue.
Et l’aviation militaire belge fait un appel “criant” pour des nouvelles recrues (800 postes à pourvoir !)
Le slogan 2018 : “Ready for the Future !”
>>> HIGHLY RECOMMENDED  <<<

ALBUM 
PANORAMIC NATO AWACS

Spotters places @ Brussels Airport Zaventem 2018

Spotters places @ Brussels Airport Zaventem 2018

Spottersplaats 07R/25L     [texte en français ci-après]

Spottersplaats 07R/25L aan het transitcentrum in Steenokkerzeel biedt een uitstekend zicht op baan 25L die meestal wordt gebruikt om te landen. De omgeving rond deze baan is daarom zeer populair bij spotters en werd in de enquête ook met stip aangeduid als favoriete spottersplaats. Dankzij het verhoogde platform hebben spotters nu een vrij zicht op de baan.
De parking aan het transitcentrum werd uitgebreid met enkele parkeerplaatsen voor de spotters. Ook aan de kop van baan 25L aan de Kortenbergse Steenweg werd een kleine parking ingericht om overlast op de lokale wegen te vermijden.

Spottersplaats 01/19 in Zaventem

Spottersplatform 01/19 bevindt zich in het Vliegbos. Baan 01/19 wordt in het weekend gebruikt voor een deel van de vertrekkende vluchten. Wanneer de weersomstandigheden het niet toelaten om banen 25L en 25R te gebruiken, wordt baan 01/19 meestal gebruikt voor landingen. Ook hier biedt het verhoogde platform een vrij zicht op deze baan.
Omdat het Vliegbos naast spotters ook heel wat families en kinderen aantrekt, heeft Brussels Airport ook enkele speeltuigen en borden geplaatst die informatie geven over de luchthaven, populaire vliegtuigtypes en gebouwen die je vanop het spottersplatform kan zien. Spotters kunnen gebruik maken van de reguliere parkeerplaatsen rond het bos.

____________________________________

Plate-forme de spotting 07R/25L à Steenokkerzeel

La plateforme de spotting à proximité du centre de transit de Steenokkerzeel offre une vue exceptionnelle sur la piste de décollage et d’atterrissage 25L, principalement utilisée pour les atterrissages. L’environnement de cette piste est donc très populaire auprès des spotters et a été désigné comme l’un des endroits préférés dans l’enquête susmentionnée. Grâce à la plateforme surélevée, les spotters jouissent maintenant d’une vue imprenable sur cette piste.
Le parking du centre de transit a été agrandi, avec quelques places réservées pour les spotters. Un petit parking a également été aménagé à l’extrémité de la piste 25L sur la Kortenbergsesteenweg afin d’éviter les embarras de circulation sur les routes locales.

Plateforme de spotting 01/19 à Zaventem

La plateforme de spotting 01/19 se situe dans le bois récréatif ‘t Vliegbos. La piste est utilisée, pendant les week-ends, pour une partie des départs. Lorsque les conditions météorologiques ne permettent pas d’utiliser les pistes 25L et 25R, la piste 01/19 est généralement utilisée pour les atterrissages. Ici aussi, la plateforme surélevée offre désormais une vue dégagée sur cette piste d’atterrissage et de décollage.

Comme le Vliegbos attire non seulement les spotters, mais aussi beaucoup de familles et d’enfants, Brussels Airport a également installé des jeux de plein air et des panneaux d’information sur l’aéroport, les types d’avions et les bâtiments que vous pouvez observer depuis le site de spotting. Les spotters pourront faire usage des places de stationnement disponibles autour du bois.

“as is” vertaald door Google

Algemeen en in het veld:
De spotting  is afkomstig van Engelse soldaten die Duitse vliegtuigen nabij hun kust “zagen”. Spotting is in wezen foto’s van civiele en militaire vliegtuigen (vliegtuigen, helikopters, jagers enz.). Er zijn ook “scherpe” spotters die alleen delen van een vliegtuig nemen: helikopterrotors, straaljager-luchtinlaten, enz. Ze zijn allemaal geclassificeerd door een internationaal gedefinieerde registratie sinds 1944 (ICAO). Het formaat is als volgt: XX-XXXX
Het fotograferen van vliegtuigen veronderstelt het bezit van een vaste lens of een telelens met een minimale afstand van 200 mm. “Reflex” of hybride systemen zijn ideaal als ‘bodies’.
_________________________________
Généralités et sur le terrain :
Le spotting (to spot : répérer) tient son origine des soldats anglais qui “repéraient” les avions allemands près de leur côte. Le spotting est essentiellement des photos des aéronefs (avions, hélicoptères, chasseurs etc) civils et militaires. Il existe également des spotters “pointus” qui ne prennent uniquement que des parties d’un aéronef : rotors d’hélicoptères, bouches d’entrée d’air de chasseurs jets etc. Ils sont tous classés par une immatriculation définie internationalement depuis 1944 (OACI). Son format est le suivant : XX-XXXX
La prise de vues d’avions présuppose la possession d’un objectif fixe ou un téléobjectif d’une focale minimale de 200mm. Les systèmes “reflex” ou hybrides sont tout indiqués pour les boîtiers.

Multimédia :

Foto’s van de tribunes ~ Photos des tribunes 
Vliegtuigfoto’s ~ Photos d’avions

Apps
Flightradar24” on Google Play (Google Android smartphones) ~ Totally free (upgrade to pro version possible).
Brussels Airport on Google Play

Referencies ~ Références :
Tracking flight by sms Link
Brussels Airport Traffic Control Link
Infos over de banen Link ~ Infos sur les pistes Link
Brussels Airport
Banen ~ Pistes “departures” ~ Banen ~ Pistes “arrivals” (in real time).

205.468 flights on ONE day !!!
Eigenschappen van de banen en combinaties

Utilisation des pistes Zaventem
Official places of spotter areas.
50°53’41.1″N 4°30’52.8″E
50°53’05.1″N 4°29’24.4″E
50°53’20.1″N 4°29’46.5″E
50°50’58.6″N 4°28’16.6″E   (sur le toit du Parking Carrefour à Kraainem)
 


Aviation Days 2018 @ Florennes ~ Belgium

Dark Falcon, Red Devils, parachutedemonstraties, …

De Royal Belgian Defence Aeroclub en het vliegveld van Cerfontaine openen hun deuren afwisselend op zaterdag 23 en zondag 24 juni. De 2 Tactische Wing verleent zijn medewerking aan dit interactieve dubbelevenement. Verschillende thematische en ontspannende activiteiten vinden inderdaad ‘s morgens plaats op de luchtmachtbasis van Florennes en in de namiddag op het vliegveld van Cerfontaine.

De organisatoren verwachten een grote opkomst. Je kan er de wereld van de militaire en recreatieve luchtvaart in al zijn facetten ontdekken. Er zal ook een informatiestand staan over de carrièremogelijkheden bij Defensie. Er zijn luchtdemonstraties met in avant première commandant vlieger Stefan ‘Vador’ Darte en zijn Dark Falcon. Je kan militaire parachutisten aan het werk zien, een initiatievlucht maken, tentoonstellingen en historische reconstructies bekijken of deelnemen aan de talrijke activiteiten voor jong en oud. De leergierigen kunnen het Spitfiremuseum bezoeken en er alles leren over de geschiedenis van de 2 Tactische Wing. Dit luchtvaartweekend heeft dus alle troeven in handen om in meer dan één opzicht uit te blinken!


Dark Falcon, Red Devils, démonstrations de parachutistes…

Le Royal Belgian Defence Aeroclub et l’aérodrome de Cerfontaine ouvriront respectivement leurs portes les samedi 23 et dimanche 24 juin prochains. Le 2 Wing Tactique s’associera à ce double événement qui se veut avant tout interactif. En effet, plusieurs activités thématiques et récréatives seront organisées sur le site de la base aérienne de Florennes en matinée et sur celui de l’aérodrome de Cerfontaine dans l’après-midi.

Le public, que les organisateurs espèrent nombreux, pourra ainsi découvrir le monde de l’aviation militaire et de tourisme sous différentes formes. Il aura également accès à un stand d’information ayant trait aux possibilités d’emploi au sein de la Défense. Démonstrations aériennes avec en « avant-première », notre commandant aviateur Stefan « Vador » Darte et son Dark Falcon. Des sauts de parachutistes militaires, des vols « découverte », des expositions statiques, des reconstitutions historiques et d’autres attractions pour petits et grands viendront combler bon nombre de passionnés. Les plus curieux seront invités à revisiter l’histoire du 2 Wing Tactique dans son musée Spitfire. Tout sera donc fait pour que ce week-end dédié à l’aviation soit exceptionnel à plus d’un titre.


Foto’s ~ Photos

Sur le terrain :  A part le Solo display du Capt. “Davor” sur F16, “il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent” … “et on en n’a pas pour son argent …” puisque c’était gratuit …

Pour une consommation sur place, un seul point de vente engendra une immense file d’une ½ heure et c’était encore sans tenir compte d’une autre file pour obtenir les tickets …
Bref, nous étions cependant graciés d’un ciel nuageux et de pluie.
Je vous conseille d’attendre le “Belgian Air Force Days” à Kleine Brogel le 8  & 9 septembre 2018. A vos agendas …