Category Archives: Architectures & Arts

ANIMAL ART BRUSSELS 2019

ANIMAL ART BRUXELLES 2019,

5ème édition, en Belgique, du Salon International des Artistes Animaliers, de chasse et de la nature, aura lieu au Cercle Royal Gaulois (Rue de la Loi, Bruxelles) du vendredi 8 au dimanche 10 mars 2019

  • Sous le parrainage de S. E. Mme Claude-France ARNOULD, Ambassadeur de France auprès du Royaume de Belgique
  • Présidé par M. Geoffroy GENERET, Président du Cercle Royal Gaulois, Artistique et Littéraire.
  • Plus de 30 Artistes internationaux contemporains, peintres et sculpteurs animaliers.
  • Des centaines de peintures, dessins, sculptures, vendus en direct par les Artistes, à prix atelier, à partir d’une centaine d’euros
  • Un rendez-vous incontournable pour plus de 2.000 amateurs et collectionneurs passionnés.
  • Dans les salons de réception du Cercle Gaulois.
  • Avec le soutien de nombreux partenaires institutionnels, médias et corporate.
  • le site internet officiel

Copyright © 2019 SOCIETE FRANCAISE D’EXPOSITION

LES ARTISTES

Vers la page explicative de Yves Gaumetou
Sculptures de toute grande beauté … vers sa page explicative
Une touche de pinceau très réaliste… vers sa page html explicative
De belles petites scènes de chasse …. vers sa page html explicative.
Haute précision de la sculpture ! vers sa page html explicative
Sculptures variées et touchantes …
Splendide sculpture d’une baleine.
belles photos
tout en extrême finesse.
Splendides petites boîtes
splendide ….
Un graphisme exceptionnel ! Prix de peinture 2019
On doit rester amis avec eux …. sinon, couic ..
Tout dans le plumage et si votre ramage se rapporte
Ses dessins au crayon son d’un réalisme diabolique ! Bravo !
oeuvres de moyen et grands format … mais tout en finesse !
photographie de la dynamique des animaux …
finesse …
couleurs vives et graphisme percutant ! fantastique !!!
Comme les premières scènes cinématographiques en 3D de Walt Disney !

SITES INTERNET / PAGE FACEBOOK ARTISTES

BROCHIER Valérie
WITTE (de) Thibault
BOUCARD Tania
VAN BENEDEN Stéphanie
LE GRAND Sophie
BONNECAZE-LABORDE Sophie
LE HODEY Patrice
JOUANNETEAU Olivier
CROUQUET Micheline
VANKUEKEN Marie-France
CÉDAT Marie-Joëlle
Knives-Tools
FAYS (de) Kathleen
CHARRIÈRE Gilles
GLAENZER Georgine
GRUSON François
TERLINDEN Ferdinand
GUILLON Emmanuel
KANENGIESER Claudine
ANDLAU HOMBOURG (d’) Caroline
BASUYAU Caroline
CHANGY (de) Ambroise

Les photos prises sur le site sont de la propriété intellectuelle de Michel Block (insertion d’un filigrane en bas à droite) ; Il s’agit d’une reconnaissance légitime de la prise de vue. Néanmoins, les sujets (dans son sens le plus large) possèdent le droit à l’obtention de l’image dans le cadre de leur promotion personnelle et ce, sans “royalties”.

FOTO’S PRAGSTORAGE PHOTOS

Dans le Cercle Gaulois :

Il s’agit de la 5ième édition dans le prestigieux cadre [privé] du Cercle Gaulois au n° 5 de la rue de la Loi [site internet].
Une splendide représentation de l’Art animalier dans un cadre totalement adéquat.
Tous les artistes y ont présenté des oeuvres absolument splendides. De la grande volée …
Michel Block

Salon du Chocolat 2019 Chocoladesalon BRUSSELS

HET 6de CHOCOLADESALON VAN BRUSSEL

INNOVEERT MET EEN 1ste PROFESSIONEEL FORUM

22 – 24 februari 2019 • Tour & Taxis (Brussel)

  (foto’s vian deze link : https://we.tl/t-6QNUm4neTi )

Het 6de chocoladesalon van Brussel is niet alleen het grootste Belgische chocolade- en cacao-event voor alle liefhebbers van dit bruine goud, het innoveert ook, met het eerste Internationale Forum over cacao en chocolade voor de professionals in de sector.

Dit Forum werd ingewijd door Vice-eersteminister en Minister van Ontwikkelingssamenwerking Alexander De Croo, en behandelde talrijke thema’s zoals duurzaamheid, producerende landen, bean-to-bar, design …

De Belgische chocoladewereld toonde opnieuw haar leadership met het initiatief ‘Beyond Chocolate’, waar geijverd wordt voor duurzame chocolade door alle actoren van de sector te betrekken.

Het Chocoladesalon… Voor het massaal opgedaagde publiek (ondanks het ongelooflijk mooie weer van het afgelopen weekend daagden er bijna 18.800 liefhebbers op tijdens de driedaagse) is dat vooral dé plek bij uitstek om alle facetten van chocolade te ontdekken, kennis te maken met de producerende landen en hun nieuwe trends, jonge talenten te ontmoeten, chef-koks te zien toveren met chocolade, de chocoladejurken te bewonderen, en zich te laten verleiden door nog ontelbare andere dingen.

Gedurende 3 dagen konden de bezoekers kennismaken met de ruim 130 deelnemers die waren samengebracht op 8.000 m2 om hulde te brengen aan Belgische chocolade in al zijn vormen en stijlen. Maar er waren niet alleen exposanten … Dankzij allerhande conferenties, demonstraties, workshops en masterclasses konden bezoekers – groot en klein – meer leren over chocolade en cacao.

Lekkerbekken, fijnproevers en nieuwsgierigen… Iedereen kwam hier aan zijn trekken!

Ook de pers was massaal aanwezig. Talrijke buitenlandse televisiezenders brachten in eigen land verslag uit over het Salon: Spanje, China, Turkije, Marokko, verschillende Amerikaanse zenders… Ook de geschreven buitenlandse pers was aanwezig, vooral uit India.

Het Chocoladesalon werd op donderdag 21 februari plechtig geopend in aanwezigheid van de burgemeester van Brussel, Philippe Close, van de schepen van Cultuur en Toerisme Delphine Houba, van de minister van Begroting en Financiën Guy Vanhengel en van een groot aantal ambassadeurs. Minister van Buitenlandse en Europese Zaken Didier Reynders bracht ons zoals elk jaar een bezoek op zondag. Een van de topmomenten op het Chocoladesalon was een exclusief défilé met chocoladejurken, in de meest spectaculaire creaties! Het Salon mocht ook de nieuwe Executive Director van het ICCO (International Cocoa Organization) ontvangen: de Belg Michel Arrion, die in oktober van vorig jaar benoemd werd. 

De défiléjurken in chocolade werden dit jaar ontworpen door de volgende duo’s van designers/chocolatiers:

Belvas & Debora Velasquez

Carré Noir (Mélanie Lemmens) & Marie Lovenberg
Chocolaterie Valenza (Dave van Luyck) & Dirk Vervoort
Frederic Blondeel, door Gault&Millau verkozen als ‘Chocolatier of the Year 2018’ & Peruviaans designer Ricardo Davila
Institut Émile Gryzon (Bertrand Burion) & Gohar Gabrielyan
Jean-Luc Decluzeau & Angel Sewing
Laurent Gerbaud & Patou Saint Germain
Leonidas (Daniel Stallaert, Meesterchocolatier)
Millésime Chocolat & Giovanni Biasiolo
Nadia Flecha Guazo (ChokoLate Designs)
Valentino Chocolatier & Sixtine Anne de Molina

Valrhona & Haute École Francisco Ferrer (Max Grogna)
Valrhona & Haute École Francisco Ferrer (Camila Banegas Espada)

Van Dender & Melissa Martin Ciudad

Voor het derde jaar op rij was dit grootse gebeuren toegankelijk voor het grote publiek en zal een deel van de inkomsten worden overgemaakt aanLevensloop, voor de financiering van het onderzoek tegen kanker en leukemie. Die avond alleen al stonden meer dan 4.000 genodigden voor de ingang van Tour & Taxis aan te schuiven om er een heerlijke en buitengewoon feestelijke openingsavond te beleven.

De producerende landen in de schijnwerpers

De producerende landen zijn elk jaar talrijker aanwezig op het Chocoladesalon, om er de kwaliteit van hun grondstoffen en hun afgewerkte producten in de schijnwerpers te zetten. Dit jaar waren er vijf landen vertegenwoordigd, met mooie, grote stands: Peru, de Dominicaanse RepubliekEcuadorMadagascar en Kameroen.

Het huwelijk tussen chocolade en …

Ook dit jaar toonde de Bierbar van Duvel ons hoe goed twee van onze Belgische specialiteiten bij elkaar passen: speciale bieren en pralines (in samenwerking met Jitsk Chocolates). Másalto gaf masterclasses over de perfecte combinatie van koffie en chocolade (met chocolatier Arnaud Champagne), Millésime liet ons dan weer proeven van het wauweffect van chocolade en rum of whisky van Etienne Bouillon. En dan vergeten we bijna de conferenties over het culinaire samenspel van thee en chocolade!

De grote Belgische merken zoals Leonidas en Pralibel vielen op door hun mooie, kwaliteitsvolle stands. Ook Laurent Gerbaud, Benoît Nihant, Herman Van Dender, Frederic Blondeel, om er maar enkele te noemen,toonden ons hun savoir-faire en lieten ons hun nieuwe creaties ontdekken.

Het Salon was bovendien een perfecte gelegenheid om de nieuwe jonge talenten te ontdekken, in de ruimte die gesponsord werd door de Stad Brussel. De bezoekers konden hier kennismaken met Eugène Chocolatier, Glacier Gaston, Mushu Cook, Succulente Pâtisserie Végétale, Vanessa Renard Finest Chocolate en Xocolate.

De Bean-to-Bar trend (van boon tot tablet) trad dit jaar nog wat meer op de voorgrond met een heuse Bean to Bar Village die chocolatiers en producenten zoals Arawi Cacao Products, Bean to Bar (the BeanBox), Cédric De Taeye, Legast Artisan Chocolatier, Mi Joya, Millésime Chocolat en Munaskao samenbracht. Ook andere exposanten stelden aan hun eigen stands hun producten in dit domein voor, zoals Benoît Nihant, Frederic Blondeel, of Alice Voisin om er maar een paar te noemen.

En natuurlijk was ook Callebaut van de partij, die in haar mooi verlichte ruimte haar roze chocolade RUBY voorstelde. Deze chocolade werd vorig jaar op het Salon gelanceerd, en ondertussen door talrijke chocolatiers gebruikt in hun recepten.

In de Pastry-Showruimte kwamen, naast andere belangrijke figuren uit de patisserie en de gastronomie, Arnaud Champagne, Jean-Jacques Danthine, Yasushi Sasaki, Leila Ben Toumi, Jean-Philippe Darcis, Pierre Marcolini, Sofia Touhami, Christophe Hardiquest, Julien Lapraille, en Jean-Philippe Watteyne tot groot genoegen van de liefhebbers hun recepten klaarmaken.

De workshops Chocolissimo & Zaabär, waar de bezoekers hun eigen chocoladetabletten konden maken, kenden een groot succes. Ook hetPaviljoen van Madagascar waar chocoladegrootmeester Bohrane Messaci geanimeerde workshops gaf, trok veel volk.

Kleine lekkerbekjes konden zoals steeds weer terecht in Chocoland, waar ze konden deelnemen aan speciaal voor hen ontwikkelde ontdekkingsworkshops, in samenwerking met het Institut Emile Gryzon-Ceria

Kortom, dit 6de Chocoladesalon van Brussel verdient zeker een plek in de saga van de Salons, en zal niet gauw vergeten worden. ‘François Jeantet en ikzelf’, legt Sylvie Douce uit, ‘hebben het Salon 25 jaar geleden opgericht. We hebben het steeds heel belangrijk gevonden om het universele aspect en de onmisbaarheid van chocolade over heel de wereld in de verf te zetten. In 25 jaar tijd hebben we bijna 300 salons georganiseerd, op alle continenten, om deze magische uitvinding ook in de 21ste eeuw de aandacht te geven die ze verdient. Het leek ons dus maar logisch om ook in hét chocoladeland bij uitstek, België, een Salon te organiseren. Bovendien worden we al sinds het begin gevolgd door de grote Belgische chocolatiers, die met ons meereisden naar grote wereldbestemmingen als Japan, China, de Verenigde Staten … We zijn dus verheugd dat we de Belgische chocolade overal ter wereld hebben kunnen bekendmaken, en ook hier, in de eigen hoofdstad en de hoofdstad van Europa.’

Organisatie

Oprichters en Erevoorzitters: Sylvie Douce en François Jeantet

CEO en Voorzitter: Gérald Palacios

Het Chocoladesalon is een event bedacht, georganiseerd en gemediatiseerd door ChocoLoco International SA:

15 rue Pierre Fatio – 1204 Genève – Zwitserland

brussels.salon-du-chocolat.com / www.salon-du-chocolat.com



LE 6ème SALON DU CHOCOLAT DE BRUXELLES

INNOVE AVEC UN 1er FORUM PROFESSIONNEL

22 – 24 février 2019 • Tour & Taxis (Bruxelles)

 (photos via ce lien : https://we.tl/t-6QNUm4neTi )

En plus d’être le plus grand événement dédié au chocolat et au cacao pour tous les amateurs de cet or brun en Belgique, ce 6èmeSalon du Chocolat de Bruxelles a une fois de plus innové en organisant le premier Forum International sur le cacao et  le chocolat pour les professionnels du secteur.  

Inauguré par le Vice-Premier Ministre et Ministre de la Coopération au Développement Alexandre De Croo, ce Forum a abordé de nombreux thèmes dont la durabilité, les pays producteurs, le bean-to-bar, le design, …

Le chocolat belge a une nouvelle fois démontré son leadership en lançant l’initiative « Beyond Chocolat » pour un chocolat durable en impliquant l’ensemble des acteurs de la filière.

Mais le Salon du Chocolat, c’est encore et toujours, pour le grand public venu nombreux malgré le temps exceptionnellement beau de ce week-end – près de 18 800 personnes en trois jours – le lieu incontournable pour découvrir toutes les facettes du chocolat, des pays producteurs aux nouvelles tendances, les jeunes talents, les chefs et leurs secrets, les fabuleuses robes en chocolat, et tant d’autres choses qui ont séduit le public.

Durant 3 jours, les visiteurs ont pû découvrir plus de 130 participants sur 8.000m2, qui mettaient à l’honneur le savoir-faire du chocolat belge sous toutes ses formes et dans tous ses états. Car outre la présence des exposants, les conférences, démonstrations, ateliers et master classes en tous genres ont permis aux visiteurs – grands et petits – d’en apprendre davantage sur le chocolat.

Gourmands, gourmets et curieux… il y en avait pour tous!

La presse ne s’y est pas trompée non plus. De nombreuses télévisions étrangères ont relayé le Salon dans leur pays – l’Espagne, la Chine, la Turquie, le Maroc, plusieurs chaînes américaines – ainsi que des journaux internationaux, notamment indiens.

Inauguré le jeudi 21 février en présence du Bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close, de l’Echevine du Tourisme et de la Culture, Delphine Houba, du Ministre du Budget et des Finances, Guy Vanhengel et d’un grand nombre d’Ambassadeurs – sans oublier la visite fidèle dimanche du Ministre des Affaires Étrangères et Européennes, Didier Reynders – le Salon du Chocolat a bien entendu fait son show avec son exceptionnel défilé de robes en chocolat aux tenues les plus spectaculaires! Le Salon a également eu l’honneur de recevoir la visite du nouveau Directeur Exécutif de l’ICCO (International Cocoa Organization), le Belge Michel Arrion récemment nommé en octobre dernier. 

Les robes en chocolat du défilé étaient réalisées cette année par les duos designers/chocolatiers suivants:

Belvas & Debora Velasquez

Carré Noir (Mélanie Lemmens) & Marie Lovenberg
Chocolaterie Valenza (Dave van Luyck) & Dirk Vervoort
Frederic Blondeel, élu « Chocolatier of the Year 2018 » par le Gault&Millau & le designer péruvien Ricardo Davila
Institut Émile Gryzon (Bertrand Burion) & Gohar Gabrielyan
Jean-Luc Decluzeau & Angel Sewing
Laurent Gerbaud & Patou Saint Germain
Leonidas (Daniel Stallaert, Maître Chocolatier)
Millésime Chocolat & Giovanni Biasiolo
Nadia Flecha Guazo (ChokoLate Designs)
Valentino Chocolatier & Sixtine Anne de Molina

Valrhona & Haute École Francisco Ferrer (Max Grogna)
Valrhona & Haute École Francisco Ferrer (Camila Banegas Espada)

Van Dender & Melissa Martin Ciudad

Pour la troisième année consécutive, cette soirée était ouverte au grand public et une partie des entrées sera reversée au Télévie pour la recherche contre le cancer et la leucémie. Ce soir-là déjà, plus de 4 000 invités se pressaient à l’entrée de Tour & Taxis pour vivre une inauguration gourmande et éminemment festive.

Les pays producteurs à l’honneur

Les pays producteurs sont chaque année plus nombreux à participer au Salon du Chocolat pour mettre en avant la qualité de leurs matières premières ainsi que leurs produits finis. Cette année, cinq pays étaient représentés avec de beaux et grands stands: le Pérou, laRépublique Dominicainel’EquateurMadagascar et le Cameroun.

Accords chocolat et …

Le Bar à Bières de Duvel proposait, à nouveau cette année, les accords entre les deux fleurons de notre pays: bières spéciales et pralines (en partenariat avec Jitsk Chocolates). Másalto offrait des master classes sur les alliances café et chocolat (avec le chocolatierArnaud Champagne), Millésime s’était associé au Rhum et au Whisky d’Etienne Bouillon. Sans oublier les conférences sur les accords thés et chocolat.

Les marques emblématiques belges telles que Leonidas ou encore Pralibel ont marqué par leur stand de grande qualité mais d’autres comme Laurent Gerbaud, Benoît Nihant, Herman Van Dender, Frederic Blondeel, entre autres,ont aussi partagé leur savoir-faire et fait découvrir leurs nouvelles créations.

Le Salon était l’occasion de mettre en lumière de nouveaux jeunes talents sur l’espace parrainé par la Ville de Bruxelles. Eugène Chocolatier, Glacier Gaston, Mushu Cook, Succulente Pâtisserie Végétale, Vanessa Renard Finest Chocolate et Xocolate ont ainsi profité de cette belle opportunité pour se faire connaître.

La tendance Bean-To-Bar (de la fève à la tablette) s’est affirmée un peu plus encore cette année dans le Village Bean to Bar qui regroupait des chocolatiers et producteurs tels que Arawi Cocoa Products, Bean to Bar (La BeanBox), Cédric De Taeye, Legast Artisan Chocolatier, Mi Joya, Millésime Chocolat et Munaskao, mais aussi, d’autres exposants présentaient leurs productions dans ce domaine sur leurs propres stands, comme Benoît Nihant, Frederic Blondeel ou encore Alice Voisin…. Pour n’en citer que quelques-uns.

Il y avait bien sûr Callebaut qui, dans un espace lumineux, présentait son chocolat  rose RUBY lancé l’année dernière au Salon et repris cette année par bon nombre de chocolatiers.

Sur l’espace Pastry Show, parmi d’autres pointures de la pâtisserie et de la gastronomie, Arnaud Champagne, Jean-Jacques Danthine, Yasushi Sasaki, Leila Ben Toumi, Jean-Philippe Darcis, Pierre Marcolini, Sofia Touhami, Christophe Hardiquest, Julien Lapraille, ou encoreJean-Philippe Watteyne sont venus réaliser des recettes en direct pour le plus grand bonheur des amateurs de cuisine.

Grand succès de participation pour les ateliers Chocolissimo & Zaabär où les visiteurs s’inscrivaient nombreux pour fabriquer leurs propres tablettes de chocolat, ainsi qu’au Pavillon Madagascar pour les ateliers animés par le chef chocolatier Bohrane Messaci!

Les petits gourmands avaient droit, comme toujours, à leur espace Chocoland pour participer à des ateliers d’initiation spécialement développés pour eux, en partenariat avec l’Institut Emile Gryzon-Ceria.

Bref, ce 6ème Salon du Chocolat de Bruxelles s’incrit dans la saga des Salons et dans leur perrenité “Pour François Jeantet et moi-même”,explique Sylvie Douce, “tous deux créateurs du Salon du Chocolat il y a 25 ans, il a toujours été très important de faire rayonner l’aspect universel et incontournable du chocolat à travers le monde. En 25 ans, nous avons organisé près de 300 salons sur tous les continents pour mettre en valeur cette potion magique du 21ème siècle.  Il nous semblait donc légitime de nous ancrer également dans le pays même du chocolat, la Belgique. D’autant plus que les grands chocolatiers belges nous ont suivis dès le départ, nous accompagnant sur les grandes destinations mondiales, au Japon, en Chine, aux Etats-Unis…  Nous sommes donc heureux d’avoir participé au rayonnement du chocolat belge à travers le monde et, ici, dans sa capitale et capitale de l’Europe.”

Organisation

Fondateurs et Présidents d’honneur: Sylvie Douce et François Jeantet

CEO et Président: Gérald Palacios

Le Salon du Chocolat est un événement organisé et médiatisé par Chocoloco International SA:

15 rue Pierre Fatio – 1204 Genève – Suisse

brussels.salon-du-chocolat.com / www.salon-du-chocolat.com

FOTO’S / PHOTOS

Et voici une splendide galerie d’un ami sur son site internet
PATOC PHOTOGRAPHIE ! (des photos à déguster …)
Stef Paye utilise un Nikon d750 muni d’un Nikkor 24~70mm f2.8
La plage dynamique et le “piqué” sont excellents ! Bravo à lui.

bright brussels 2019

Bright Brussels est un festival des lumières, un parcours fascinant dans la ville composé d’une douzaine d’installations lumineuses artistiques, interactives, ludiques,… et tout simplement captivantes. Bright Brussels est un événement gratuit, ouvert à tous les publics de 18h30 à 23h00 pendant quatre soirées, du 14 au 17 février.

Pour cette édition, une installation de Romain Tardy s’est invitée dans le lieu extraordinaire du garage Citroën à Yser et Yannick Jaquet sera présenté par les garages numériques aux Halles saint géry.

Le parcours s’étend vers le cœur historique de la ville en traversant les quartiers Béguinage – Lepage, marchés aux grains et Dansaert, entre Sainctelette et Sainte-Catherine. Venez (re)découvrir le riche patrimoine de ces quartiers grâce à la magie de la lumière !


Bright Brussels is een lichtfestival, een fascinerende reis door de stad die bestaat uit een tiental artistieke, interactieve, speelse… en gewoonweg prachtige lichtinstallaties. Bright Brussels is een gratis evenement dat vier avonden lang, van 14 tot 17 februari, van 18.30 tot 23.00 uur openstaat voor iedereen.

Deze editie bevat o.a. een installatie van Romain Tardy, die te bewonderen zal zijn op de buitengewone locatie van de Citroën-garage aan IJzer en Garages Numériques stelt Yannick Jaquet voor in de Sint-Gorikshallen.

De route brengt je dwars door het historische hart van de stad via de wijken Begijnhof – Lepage, de Graanmarkten en Dansaert, tussen Sainctelette en Sint-Katelijne. (Her)ontdek het rijke erfgoed van deze wijken in een nieuw licht!

FOTO’S ~ PHOTOS

Bright Brussels 2018
Bright Brussels 2017

EMPREINTES Ernest pignon Ernest

Accueillir Ernest Pignon-Ernest (Nice, 1942) au Botanique n’était pas cousu de fil blanc. L’homme est très demandé, expose partout avec succès et, depuis sa grande Rétrospective du MaMac, à Nice, en 2016, son aura s’est encore amplifiée au point de le condamner à ne jamais pouvoir s’arrêter.

L’idée d’une exposition de Pignon-Ernest fut émise par Marie Papazoglou et l’artiste a rapidement admis le bien-fondé d’un retour à Bruxelles où il ne fut guère exposé. D’où l’événement que représente une plongée dans son univers si heureusement orienté pour la cause d’une humanité en péril.

Issu d’un milieu très modeste de Nice, Ernest Pignon-Ernest a, dès l’enfance, manifesté un don pour le dessin. C’est pourtant en autodidacte que, des années plus tard, il a surgi dans le domaine de l’art… par la tangente. Commissaire de l’exposition: Roger Pierre Turine [ Plus d’info ] [expo Botanique]
_____________________________________________

Ernest Pignon-Ernest (Nice, 1942) in de Botanique verwelkomen was geen evidentie. De man is druk bevraagd, stelt overal met succes tentoon, en sinds zijn grote retrospectieve in het MaMac in Nice in 2016 is zijn aura zo gegroeid dat hij veroordeeld is om nooit meer te stoppen.

De Parijse galerie Lelong & Co, die hem al zo’n dertig jaar vertegenwoordigt, dekt zijn rug terwijl hij oprukt; ze beheert zijn werken wanneer die aan instellingen worden uitgeleend. Zoals hier aan de Botanique.

De idee voor een tentoonstelling van Pignon-Ernest werd geopperd door Marie Papazoglou en de kunstenaar was al snel overtuigd van een bezoek aan Brussel, waar hij nog niet had tentoongesteld. Vandaar dit evenement, dat ons onderdompelt in zijn wereld die zo sterk georiënteerd is op een mensheid in gevaar.

Ernest Pignon-Ernest komt uit een heel bescheiden milieu in Nice. Van kindsbeen af toont hij aanleg voor tekenen. Toch is het als autodidact dat hij jaren later zijn opmars maakte op het vlak van de kunst… vanuit de zijlijn. [Meer info] [expo Botanique]
_________________________________________

Sur place à l’expo :

Sans aucun doute, une expo qui marque l’imaginaire. De beaux dessins au fusain avec des formes plastiques remarquables. Ancien dessinateur au fusain, j’ai admiré la précision du dessin et la souplesse du “drapé”.
Une petite erreur : le bras gauche de la maman ne me semble pas très “normal” ?! L’artiste aime déployer les corps.
Le prix de l’entrée est à € 5,50 (4,5 pour les Senoirs).
La photo est permise mais sans flash et trépieds. De nombreux ouvrages sont disponibles à la vente.

>>> à ne pas manquer ! ***

FOTO’S ALBUM PHOTOS

Africa Museum ** inachevé ** au 12/2018 !!!

Oui le Musée a ouvert ses portes sur base d’une deadline du 08/12/2018 mais nombre de visiteurs déplorent violemment que la muséographie est inachevée.
En bref :
– Des panneaux explicatifs aux caractères minuscules au fond des galeries.
– Des points d’ancrages laissés ouverts ! Ben oui ! Le public n’est pas si bête que cela permettra de suspendre d’autres objets dans l’avenir … mais des “caches trous”, connaissez-vous ? y-a-t-il un “designer” compétent “intra muros” ?? Incroyable !
– Des écrans multimédias à installer ?!
– Des vulgaires collages sur les vitres.
– Des endroits en cours de construction : le bloc “Congo belge” … Tiens donc !
– Une saleté crasse au sol !
– Des écrans et vitres pleins de poussière.
– Des vitrines …. vides !
– un odieux parcage de statues de noirs à l’entrée …
– D’innombrables traces de mains et de doigts sur les caissons d’expositions …
– Un long, long, long, long, long tunnel blanc et … stérile entre l’accueil et le musée …
ETC ETC

En final, le musée ne se gêne pas de faire payer le public (€ 12,00) pour une telle situation. ** je trouve cela un mépris de l’organisation en place vis-à-vis du public ** Et croyez-moi, je suis encore très modéré en rapport à d’autres personnes …

D’autre part, un panneau à l’entrée du musée interprète de manière subjective la notion du “Patrimoine de l’humanité” (prérogative de l’UNESCO) : “… Les collections conservées (!) et gérées par le musée appartiennent au patrimoine de l’humanité …”. Il s’agit d’une déclaration très ambiguë …

Michel Block

** NE VOUS RENDEZ PAS ENCORE AU MUSEE : attendez minimum 3 mois (et encore ?!) **

PHOTOS des problèmes

Interview de Didier Reynders : “Faudra-t-il un débat sur la restitution des objets d’art africains ?” 

Et pour “compenser” , un album de  * 202 * photos de la nouvelle scénographie…



Inauguration ouverture Africa Museum 08/12/2018

 

Inauguration ouverture Africa Museum 08/12/2018

Initialement prévue pour juin 2018, la réouverture fût reportée au  08/12/2018. Une “guest list” avait été savamment distillée pour filtrer les profils “indésirables” (membres de diverses diasporas africaines).
Cela étant dit, il faut reconnaître que la rénovation est une réussite car le musée n’avait plus été “rafraîchi” depuis 1959.
D’abord, l’entrée est déportée dans le parc au travers d’un grand immeuble tout de verre : la logistique, la billetterie, le café “Tembo” et Gift shop y sont bien mis en valeur.  Il s’agit d’une symbiose architecturale entre l’architecture du musée et les besoins du présent.

Les visiteurs parcourent de longs et larges couloirs tout de blanc et une “douce” entrée en matière s’y ressent. Le premier point est une salle d’isolement des statues rappelant le colonialisme : des statues d’africains dans des positions que je nommerais [avec précaution] “défavorables” ; ces mêmes statues étaient, avant la rénovation, situées dans le grand hall d’accueil (dôme central).

La rénovation a mis l’accent sur la dé-colonisation mais quelques endroits relatent encore quelque peu cette période difficile.

L’ancienne dénomination (Musée Royal d’Afrique Centrale ~ MRAC /  Koninklijk Museum voor Midden-Afrika ~ KMMA) est passée à la trappe pour Africa Museum.

En bref, une rénovation totale a été réalisée et les galeries d’expositions sont très réussies et, surtout, très attractives au niveau muséologie.

En parallèle, l’Africa Museum devra faire face aux discussions de la restitutions des oeuvres africaines (Débat entamé par E. Macron).

Michel Block

Referenties ~ Références.

NL  :

Africamuseum zet voor het eerst de deuren open na renovatie 2018-12-05  
JASMIJN POST, TOON HENDRIKX© BRUZZ

Het verborgen verleden van tervuren hier stierven-tentoongestelde congolezen 2018-08-30
© BRUZZ

FR :

Les diasporas :

Change asbl facebook
Intal
Comraf

Multimedia PRAGSTORAGE.

In the past …
Foto’s ~ Photos avant la rénovation.
Visite virtuelle 2003 avant la rénovation.

Au 08/12/2018 …
Foto’s ~ Photos

VIDEOS.
zoos humains

Zoos humains from Groupe de recherche Achac on Vimeo.

Un film de Pascal Blanchard et Eric Deroo
© Bâtisseurs d’images, Cités télévision et les Films du Village, en association avec Arte France
Décembre 2002

Survol avec un drône durant la restauration.

Wimereux et alentours ~ Cartes postales

Wimereux est une sympathique ville balnéaire située à 4,5 km de Boulogne-sur-Mer (Nord). Cette petite citée est enclavée entre deux falaises et l’architecture est assez imprégnée du style britannique. Ainsi, de nombreuses maisons ont des couleurs éclatantes ou pastelles. Sans être exceptionnelle, il y fait bon vivre !
L’offre touristique n’est pas grande mais les alentours offrent de beaux paysages de plages (Cap Gris Nez / Grand Nez). La région est donc dévolue à la promenade aux travers des dunes et plages.

A Boulogne-Sur-Mer, Naussicaa, le plus grand aquarium d’Europe, s’est pourvu d’un gigantesque aquarium (ré-ouverture juillet 2018). Une grande baie en méthacrylate (38 cm d’épaisseur sur 20 m X 5 m) retient 10.000 m3 ! Le prix de la visite est très cher : € 25,00 et l’offre scénographique est quelque peu en deçà …

Le Château Hardelot est plus un manoir du style britannique. Si vous êtes dans les alentours, une [rapide] visite s’impose.

Un lieu de visite incontournable sera la vue des phoques de la Baie de Somme ; Pour les voir sans bâteaux ou kayaks, vous pouvez vous rendre à la Pointe du Hourdel
Un haut lieu culinaire est le Restaurant Le Chatillon : on y prépare des fruits de mer d’une fraîcheur et qualité rares ! Une véritable tuerie … En plus, les prix y sont modérés !

Bref, s’il s’agit d’un escapade de quelques jours, Wimereux comblera vos attentes grâce aux nombreux AirB&B (via le site Papvacances).
ALBUM PHOTOS

PANORAMAS DIVERS

Philippe Block awarded the Rössler Prize !

Philippe Block awarded the Rössler Prize !

Extraordinary and economical: civil engineer and architect Philippe Block develops novel ways of building for the architecture of tomorrow. He has now been awarded the Rössler Prize for his work  …. Read more
_______________________________________
Philippe Block heeft de Rössler-prijs gewonnen !

Buitengewoon en economisch: burgerlijk ingenieur en architect
Philippe Block ontwikkelt nieuwe manieren om te bouwen aan de
architectuur van morgen. Hij heeft nu de Rössler-prijs gekregen voor
zijn werk. Lees meer [Bron Hoch Part Erre] & ETH Zürich
_______________________________________

PHILIPPE BLOCK REÇOIT LE PRIX RÖSSLER
L’ETH remercie le professeur belge d’architecture et de structure Philippe Block du prix Rössler, rendu possible grâce à un don du mathématicien Max Rössler. Chaque année depuis 2009  ETH Zürich  and …  Lire plus. [Source Hoch Part Erre]
_______________________________________

By the way, NCCR Director Philippe Block awarded the Berlin Art Prize in Architecture

MULTIMEDIA

Foto’s ~ Photos

credit Michel Block © copyright 2018

Making of the concrete and 3D-printed funicular floor prototypes, part of the “Beyond Bending – Learning from the past to design a better future” exhibition by Block Research Group – ETH Zurich, Ochsendorf DeJong & Block, and The Escobedo Group for the 15th International Architecture Exhibition – La Biennale di Venezia, curated by Alejandro Aravena.

BEYOND THE SLAB II

Inspired by historical tile vaults, contemporary fabrication methods move beyond masonry to create new design possibilities for ribbed vaults. Uninhibited by traditional fabrication constraints, novel structural form-finding and optimisation methods can result in more efficient geometry in compression. The compressive vaults thrust outward on the supports, which are stabilized by tension ties. As with their historical predecessors, such vaults demonstrate significant savings in weight and environmental impact compared to conventional concrete slabs.

Concrete Shell Floor

This 2 cm-thick shell in unreinforced concrete follows the structural principles of the historical tile vault. Activating compressive shell action in the vault while externalising tension with ties can result in savings of over 70% of concrete compared to a typical floor slab in bending. The complex geometry requires an expensive, two-sided mould. However, this is cost effective for repeated units and multiple casts. Structural optimisation is combined with innovative concrete casting to create dramatic material savings in construction.

3D-Printed Floor

New possibilities in 3D printing enable the fabrication of complex structures and components at competitive cost. With well-designed compression shapes that have low stresses, the formal freedom offered by such exciting digital fabrication technologies can be fully exploited. Like Robert Maillart’s pioneering three-hinged concrete bridges, this printed floor is discretised to control the compressive force flow for all loading cases. Such prefabricated components are opening new possibilities in the challenge to enclose space.

Credits:

CONCRETE FLOOR
David Pigram and Block Research Group, ETH Zurich – Tomás Méndez Echenagucia, Andrew Liew, Nick Krouwel, Tom Van Mele, Philippe Block

3D-PRINTED FLOOR
Block Research Group, ETH Zurich – Matthias Rippmann, Ursula Frick, Andrew Liew, Tom Van Mele, Philippe Block

FILMING
David Pigram / concrete
Matthias Rippmann and Ursula Frick / 3D-printed

EDITING
Anna Maragkoudaki

SUPPORTED BY
ETH Zurich, Department of Architecture
NCCR Digital Fabrication

____________________________

Making of the Armadillo Vault, the centrepiece of the “Beyond Bending – Learning from the past to design a better future” exhibition by Block Research Group – ETH Zurich, Ochsendorf DeJong & Block, and The Escobedo Group for the 15th International Architecture Exhibition – La Biennale di Venezia, curated by Alejandro Aravena.

Credits:

STRUCTURAL DESIGN & ARCHITECTURAL GEOMETRY
Block Research Group, ETH Zurich – Philippe Block, Tom Van Mele, Matthias Rippmann, Edyta Augustynowicz, Cristián Calvo Barentin, Tomás Méndez Echenagucia, Mariana Popescu, Andrew Liew, Anna Maragkoudaki, Ursula Frick, Nick Krouwel

STRUCTURAL ENGINEERING
Ochsendorf DeJong & Block – John Ochsendorf, Matthew DeJong, Philippe Block, Anjali Mehrotra

FABRICATION & CONSTRUCTION
The Escobedo Group – David Escobedo, Matthew Escobedo, Salvador Crisanto, John Curry, Francisco Tovar Yebra, Joyce I-Chin Chen, Adam Bath, Hector Betancourt, Luis Rivera, Antonio Rivera, Carlos Rivera, Carlos Zuniga Rivera, Samuel Rivera, Jairo Rivera, Humberto Rivera, Jesus Rosales, Dario Rivera

LIGHTING
Lichtkompetenz, Artemide

FILMING
Aman Johnson Films / Texas
Anna Maragkoudaki / Venice

PHOTOGRAPHY
David Escobedo

EDITING
Anna Maragkoudaki, Matthias Rippmann, Philippe Block

MUSIC
Jon Luc Hettermann / Upbeat

SUPPORTED BY
Kathy and David Escobedo
ETH Zurich, Department of Architecture
MIT, School of Architecture + Planning
NCCR Digital Fabrication
Pro Helvetia
Artemide

_________________________

KnitCrete from Block Research Group on Vimeo.

NEST HiLo Roof Prototype Zurich from Block Research Group on Vimeo.

The Making of Sand’s Statues @ Ostend 2018

(Texte en français plus bas)
Mickey Mouse viert z’n 90ste verjaardag

op het Zandsculpturenfestival op het Groot Strand van Oostende elke dag vanaf 23 juni 2018.
Artiesten uit de hele wereld creëren een sprookjeswereld in zand met de meest geliefde figuren van Disney, Pixar, Star Wars en Marvel in de hoofdrollen.

Ontdek deze uitzonderlijk tentoonstelling vol emoties en avontuur, en beleef de magie van de 90ste verjaardag van Mickey Mouse op het Groot Strand van Oostende, vanaf zaterdag 23 juni 2018.

Circa 40 kunstenaars, afkomstig uit 12 verschillende landen, creëren uit niet minder dan 240 vrachtwagens Ardens grottenzand, een beeldengalerij van ruim 10.000 m² op het Groot Strand van het Oostende.

De reusachtige sculpturen van 2 tot 12 meter hoog zijn bestand tegen alle weersomstandigheden. Speciaal aangelegde paden maken het festival volledig rolstoeltoegankelijk, het wandelparcours bedraagt ongeveer 1 kilometer. Reken op één uur voor uw bezoek.

Het Zandsculpturenfestival in Oostende staat vermeld in het Guinness Book of Records sinds 2010 als grootste festival in z’n soort.

Deze zomer met de nieuwste Disney, Pixar, Marvel en Star Wars figuren in de hoofdrollen, en alle gekende Disney klassiekers.

Elke dag vanaf 23 juni tot en met 9 september 2018.
Het Zandsculpturenfestival vindt plaats op het Groot Strand van Oostende en opent zijn poorten voor het publiek elke dag vanaf zaterdag 23 juni 2018 tot en met zondag 9 september 2018, doorlopend van 10 tot 19 u.

Speciaal aangelegde paden maken het festival volledig rolstoeltoegankelijk.
Het festival is gelegen op het Groot Strand van Oostende.
Het wandelparcours bedraagt ongeveer 1 km.
Reken op minimum één uur voor uw bezoek.
Honden aan de leiband zijn toegelaten.
Het nemen van foto en video voor privégebruik is toegelaten.
Het festivalterrein bedraagt 10.000 m².
Tickets zijn te koop aan de kassa van het festival, u hoeft niet te reserveren :
Ticket Volwassene: € 12,00
Ticket Student (op vertoon van de studentenkaart): € 10,00
Ticket Senior ouder dan 65 jaar (op vertoon van identiteitskaart): € 10,00
Ticket Persoon met een beperking (op vertoon van de invaliditeitskaart): € 10,00
Ticket Kind 4 – 11 jaar: € 8,00
Kinderen tot en met 3 jaar genieten gratis toegang
Het groepstarief geldt vanaf 10 betalende personen :
Ticket Volwassene: € 10,00
Ticket Student (op vertoon van de studentenkaart): € 8,00
Ticket Senior ouder dan 65 jaar (op vertoon van identiteitskaart): € 8,00
Ticket Persoon met een beperking (op vertoon van de invaliditeitskaart): € 8,00
Ticket Kind 4 – 11 jaar: € 6,00
Kinderen tot en met 3 jaar genieten gratis toegang


Mickey Mouse célèbre son 90e anniversaire

sur la Grande Plage d’Ostende à partir du 23 juin 2018 au Festival de Sculpture de Sable.
Dans un décor de sable féerique inspiré de Disney©, des artistes du monde entier mettront en scène les personnages des contes Disney, Pixar, Marvel et Star Wars – le temps d’un été !

Plus de 240 camions de sable (à grains carrés) amenées spécialement à cet effet, seront utilisées pour construire 150 sculptures de 2 à 12 mètres de haut.

40 artistes de 12 nationalités différentes travailleront durant un mois pour donner forme à une exposition exceptionnelle de sculptures de sable de 10.000 m².

C’est le rendez-vous de l’été à ne manquer sous aucun prétexte, une grande fête à la fois pour les yeux, les sens et les émotions, une expérience magique faite de découvertes qui émerveilleront à tout âge.

Tous les jours du 23 juin jusqu’au 9 septembre 2018 inclus.
Disney Sand Magic ouvre ses portes pour le grand public tous les jours du samedi 23 juin jusqu’au 9 septembre 2018 inclus, ouvert en continu de 10h à 19h.

Des sentiers sont spécialement aménagés pour les pousettes, les personnes en fauteuil roulant et les personnes à mobilité réduite.

Le parcours est d’environ 1 kilomètre.
La visite dure en moyenne une heure.
Les chiens tenu en laisse sont autorisés.
Les photos et vidéos à usages privés sont autoriseés.
La surface totale du festival est pas moins de 10.000 m².
Les billets sont en vente aux guichets à l’entrée du festival, il n’est pas nécessaire de réserver:
Billet Adulte: 12,00 €


Sur le terrain : 

Ce jeudi 21 juin est la veille de l’inauguration du vendredi 19h30′ : Alexander Deman (fondateur et organisateur de l’événement) se dépêche pour être dans les temps !
Quelques artistes s’affairent au “final touch”; d’autres entament de nouvelles sculptures.

Douze nations participent aux sculptures : La Grèce, l’Angleterre, le Danemark, le Mexique, l’Italie, la Russie, l’Ukraine, la Pologne, l’Espagne, l’Australie, la France et la Belgique.  Aux dédales des prises de vues, on entend beaucoup de langues slave, polonaise, Russe et Ukrainienne.
Aux dires d’Alexander Deman, il s’agit d’une équipe qui gagne : une grande famille. Certains sont à l’appel depuis 21 ans !
Le sable provient des Ardennes belges et sa composition est faite de sable avec une part d’argile.
Pour l’édification, le sable est compacté à l’aide de planches maintenues par des lanières et de l’eau est versé sur l’ensemble : le tout devient très dur.
Les scupteurs finissent leur travail en aspergeant une sorte de latex invisible pour augmenter la résistance aux vents, au soleil, à la pluie. La seule destruction possible provient des enfants qui parviennent encore à grimper sur les oeuvres ! D’ailleurs, les sculpteurs restent durant toute la durée de l’exposition pour réparer parfois les sculptures.
150.000 visiteurs sont prévus cet été.
Le cahier de charges :

6 jours maximum sont prévus pour la réalisation d’une sculpture.
En principe, 3 personnages par volet sont exigés.
150 scènes sont inscrites à l’exposition.
30 ans d’anniversaire de Disneyland.
90 ans de l’existence de Mickey !
Bref, ce sont des véritables oeuvres d’art !
Au chapitre des regrets, la disposition linéaire des “tableaux” nuit quelque peu à la scénographie.
Non des moindres, la SNCB propose un “B-EXCURSION DISNEY SAND” à partir € 7,00 !! (lien)

Avec les enfants, ce sera une splendide escapade : Jeunes et adultes seront émerveillés de retrouver leurs héros de bande dessinée et/ou de films !

>> HIGHLY RECOMMENDED <<<


Multimédia :

Foto’s ~ Photos Pragstorage

Panorama

The photos are under copy protection’s laws and may not be downloaded. The screen settings are now related to the new standard of smartphone : 2210 pixels by …

Blankenberge 2008

Les secrets de la sculpture en sable

Pinterest : Søndervig Sandskulptur Festival